Communiqués


2017-11-21
Le CGER – Lauréat d’un Grand Prix dans la catégorie organisme public – Grands Prix québécois de la qualité 2017

Performance globale et qualité de gestion; nos atouts récompensés!

Le Centre de gestion de l'équipement roulant (CGER), ayant le statut d'unité autonome de service et relevant du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, opère selon les meilleures pratiques d'affaires, dans une optique d'optimisation des ressources et de développement durable. La qualité des services est basée sur l'expertise, le professionnalisme et l'engagement des employés répartis dans l'ensemble du Québec.

C'est dans cette perspective d'amélioration continue tant dans les processus que dans les résultats que le CGER s'est doté, en juin 2016, des services d'accompagnement externes du Mouvement québécois de la qualité, afin de procéder à l'exercice QUALImètre. Ce diagnostic de calibre mondial évalue la performance d'une organisation et mesure sa position par rapport aux meilleures de l'industrie. Les résultats obtenus lors de cet exercice se sont avérés assez convaincants pour se lancer dans l'aventure des Grands Prix québécois de la qualité 2017.

Une reconnaissance pour cette quête d'excellence

Qu'est-ce qu'un Grand Prix?

Il s'agit de la plus haute distinction remise annuellement par le gouvernement du Québec aux organisations privées et publiques qui se démarquent par la qualité de leur gestion et par leur performance globale.

L'évaluation est basée sur sept critères distincts :

  1. Le leadership
  2. La planification stratégique
  3. L'attention accordée aux clients et au marché
  4. La mesure, l'analyse et la gestion de l'information
  5. L'attention accordée aux ressources humaines
  6. L'attention accordée au fonctionnement opérationnel
  7. Les résultats

Fier récipiendaire

Le 16 novembre 2017 a eu lieu la cérémonie de remise des Grands Prix québécois de la qualité dans le cadre du Salon sur les meilleures pratiques d'affaires.

Grâce à son esprit d'entreprise, le CGER a démontré qu'il est non seulement capable de dépasser les attentes de sa clientèle, mais qu'il sait innover dans son domaine d'affaires.

Le CGER s'est vu remettre un Grand Prix, c'est-à-dire la plus grande reconnaissance parmi quatre catégories de prix, avec des résultats considérés comme tout à fait remarquables par le jury de sélection.

À ce jour, peu d'organismes publics ont reçu une telle mention. Fort de l'expertise et de l'engagement de ses employés, le CGER est fier de faire partie de cette élite.

Une candidature préparée avec minutie

Cette démarche a demandé une très grande implication de plusieurs employés en temps et en efforts afin de fournir toutes les données et informations requises. D'autre part, sous la supervision de M. Paul-Yvan Deschênes, alors directeur général, un comité constitué de cinq professionnels a travaillé en étroite collaboration avec des employés des différents secteurs de l'organisation pour élaborer l'entièreté de ce dossier. Non seulement le travail a porté fruit, mais il guidera l'organisation pour de nombreuses années à venir dans la continuité de son développement.


De gauche à droite : Sophie Tremblay, responsable Qualité-Environnement / PEVL, Céline Routhier, directrice du soutien à la gestion, Marc Lacroix, sous-ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, Stéphane Chalifour, responsable du développement des affaires, Paul-Yvan Deschênes, directeur général du CGER de septembre 2008 à juin 2017, Carl Gauthier, directeur général adjoint de l'exploitation et des services à la clientèle, Marc-André Bois, directeur de l'expertise, de l'ingénierie et des acquisitions, Sylvie Talbot, adjointe exécutive, Richard Dionne, directeur général du CGER et Marianne Pépin, adjointe au directeur régional de Québec
et de l'Est




Dernière mise à jour le 2017-11-21 09:12:17