Électrification des transports


2016-09-28
Premier véhicule électrique chinois à l’essai au Québec, le BYD e6

Le Centre de gestion de l’équipement roulant (CGER) est activement impliqué dans l’électrification des transports, entre autres, avec son mandat d’électrifier le parc gouvernemental. C’est dans ce contexte, mais également par son engagement à exceller en matière d’environnement dans ses activités et ses services avec sa certification ISO 14001 que nous sommes constamment à l’affût des nouveautés du marché pour répondre aux besoins de notre clientèle et mieux la soutenir à prendre le virage électrique.

C’est ainsi que nous procédons, et ce, pour une période d’une semaine, à l’essai d’un véhicule BYD e6; un véhicule totalement électrique avec une autonomie de 320 km. Ce véhicule est produit par un manufacturier chinois, BYD, qui est actuellement celui qui vend le plus de véhicules électriques dans le monde annuellement. Le BYD e6 est déjà en vente sur les marchés asiatique et européen ainsi qu’aux États-Unis pour le marché du taxi. Il est en cours d’homologation par Transports Canada afin de pouvoir être également vendu au Canada.

Les essais ont pour objectif de faire l'analyse de l'utilisation potentielle de ce véhicule dans le parc de véhicules gouvernemental ainsi que de sa correspondance aux besoins de notre clientèle en vue d’émettre des recommandations quant à son ajout à l’offre de service du CGER.

    
Cliquez sur les images pour les visualiser.

Spécifications techniques

  • Moteurs électriques de 90 kW.
  • Autonomie électrique d’environ 320 km selon les habitudes de conduite et de recharge, la vitesse, les conditions routières, la météo, la température et l’âge de la batterie.
  • Batterie Lithium-ion de 80 kWh localisée sous le plancher du véhicule ce qui ne nuit pas à l'espace de chargement.
  • Le véhicule peut être rechargé en aussi peu que 3 heures. Toutefois, une recharge complète sur nos bornes standards se fait en 13 heures.
  • Utilisation typique : Déplacements locaux et régionaux.

Une volonté affirmée depuis plusieurs années

En effet, depuis plusieurs années, le CGER travaille à trouver des solutions pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre des véhicules de son parc, et ce, tout en répondant aux besoins de sa clientèle. C'est ainsi que d'autres projets sont également réalisés et suivis dont les essais du premier véhicule à l'hydrogène livré au Québec, un Hyundai Tucson, en collaboration avec l’Institut de recherche sur l’hydrogène de l’Université du Québec à Trois-Rivières, le projet de conversion de camionnettes à essence en camionnettes électriques avec la compagnie québécoise Ecotuned Automobile et un projet de conversion de camionnettes au gaz propane réalisé en collaboration avec la Ville de Salaberry-de-Valleyfield.

De plus, le Centre de gestion de l'équipement roulant joue un rôle important dans le Plan d'action en électrification des transports 2015-2020 en contribuant à mettre en place un environnement propice au transport électrique et de faire de l'État québécois un exemple à suivre en réalisant le mandat d'électrifier le parc automobile du gouvernement.




Photos

0923.jpg

Dernière mise à jour le 2017-10-03 14:02:19